عربي English
Œuvres choisies

Amulette d’Anubis

Amulette d’Anubis
© Musée des antiquités/H. Mady


vitrine 5

Amulette d’Anubis

Catégorie :
  • Objets religieux ou cultuels, amulettes, amulettes en forme de dieux / déesses, Anubis
  • Mobilier funéraire, amulettes, amulettes en forme de dieux / déesses, Anubis
Date :
Époque pharaonique, Époque tardive (664-332 av. J.-C.)      
Lieu de découverte :
inconnu
Matière(s) :
Matière fabriquée, faïence
Hauteur :
5,5 cm
Salle :
La vie dans l'au-delà, vitrine 5


Description

Amulette d’Anubis sous forme humaine avec une tête de chacal, dans l’attitude de la marche.

Les amulettes d’Anubis

L’amulette en forme de chacal la plus ancienne est celle découverte dans une tombe qui remonte à l’une des civilisations prédynastiques, à savoir celle de Nagada II. Fabriquée en os, elle représente un chacal couché. Les amulettes représentant Anubis sous forme humaine avec une tête de chacal sont apparues pour la première fois sous la VIe dynastie.

Seuls les morts portaient les amulettes d’Anubis. Le chacal constituait l’une des puissances dont les anciens Egyptiens cherchaient à s’attirer les bonnes grâces. Il errait autour des nécropoles du désert cherchant des os à croquer, ou se glissait furtivement dans les salles de momification dans l’espoir de dévorer l’un des membres d’un cadavre non supervisé, plongé dans un bain de natron lors du processus du dessèchement. Selon les croyances égyptiennes antiques, la destruction du corps entravait la résurrection. Anubis était donc vénéré en tant que dieu de la momification afin d’éviter les dégâts qu’il aurait pu faire subir aux cadavres.


Ces informations sont sujettes à modification ou mise à jour en réponse aux exigences de la recherche continue.

Bibliographie
  • Andrews, Carol, Egyptian Mummies. London: British Museum, 1984.
Découvrez les collections du Musée