عربي English
Œuvres choisies

Amulette en forme de cœur

Amulette en forme de cœur
© Musée des Antiquités de la BA / M. Mounir


vitrine 4

Amulette en forme de cœur

Catégorie :
  • Objets religieux ou cultuels, amulettes, cœurs (ib)
  • Mobilier funéraire, amulettes, cœurs (ib)
Date :
Époque gréco-romaine (332 av. J.-C. - 395 apr. J.-C.)
Lieu de découverte :
inconnu
Matière(s) :
Matière fabriquée, faïence
Hauteur :
5,4 cm
Salle :
La vie dans l'au-delà, vitrine 4


Description

Amulette en forme de cœur avec un trou de suspension.

Le cœur 

Le cœur était considéré par les anciens Egyptiens comme étant l’organe le plus important du corps humain, et ce n’était pas dû à sa fonction de pompage du sang (rien ne confirme avec certitude que cette fonction leur était connue). Il était pour eux le siège de l’esprit, la source des sentiments et des actions, et l’entrepôt de la mémoire ; il incarnait ainsi l’identité personnelle. C’est pourquoi, dans l’au-delà, on le pesait avec une balance pour déterminer si le défunt était digne du paradis.

Les amulettes de cœur

Les Amulettes de cœur qui datent du Nouvel Empire sont assez rares. Deux des plus anciennes amulettes non royales de cette forme – datées avec certitude – ont été découvertes dans la tombe d’Apper-el, le vizir d’Akhénaton, à Saqqarah. Cette amulette est rapidement devenue l’une des amulettes les plus importantes qui étaient déposées sur chaque momie, généralement en quantité sur le buste ; et ce jusqu’à la fin de l’époque Pharaonique.

Ayant la forme d’un cœur de taureau plutôt qu’un cœur humain, ces amulettes étaient fabriquées de diverses matières, dont les plus communes étaient la cornaline, le basalte, l’hématite et certains composés vitrifiés.

Le Livre des Morts renfermait quatre incantations qui assuraient la protection du cœur, chacune étant supposée être gravée sur le dos du cœur. Bien que la plupart de ces amulettes ne portent aucune inscription, elles avaient de toute évidence le même rôle.


Ces informations sont sujettes à modification ou mise à jour en réponse aux exigences de la recherche continue.

Bibliographie
  • Andrews, Carol. Amulets in Ancient Egypt. London: British Museum, 1994.
  • Germer, Renate et al. Mummies: Life after death in Ancient Egypt. New York: Prestel, 1997.
  • D'Aria, Sue et al. Mummies and Magic: The Funerary Arts of Ancient Egypt. Boston: Museum of Fine Arts, 1988.
Découvrez les collections du Musée