عربي English
Œuvres choisies

Statuette d’une joueuse de harpe

Statuette d’une joueuse de harpe
© Musée des Antiquités de la BA / E. Omar


vitrine 18

Statuette d’une joueuse de harpe

Catégorie :
Sculpture en ronde-bosse, figurines / statuettes, figurines humaines / dieux et déesses
Date :
Époque gréco-romaine, époque romaine (31 av. J.-C.- 395 apr. J.-C.)
Lieu de découverte :
Haute Egypte, Fayoum (Arsinoë)
Matière(s) :
Matière fabriquée, terre cuite
Hauteur :
12,4 cm
Salle :
Antiquités gréco-romaines, vitrine 18


Description

Statuette en terre cuite représentant une jeune fille jouant à la harpe.

La musique à l’époque de la Grèce antique

Associée aux dieux, la musique tenait une place importante dans la vie des Grecs. De même, elle constituait l’une des branches de la pensée humaine, tout comme la philosophie et les mathématiques. 

Convaincus que le premier instrument musical était une invention divine, les Grecs considéraient la musique comme un moyen de communication avec les dieux. Ainsi, les chants folkloriques étaient omniprésents dans leur vie quotidienne, et étaient entonnés lors de différentes occasions, telles que les mariages et les récoltes. Les hymnes et les chants étaient accompagnés de représentations théâtrales grecques interprétées par un chœur. Les danses dithyrambiques, accompagnées des chants scéniques qui relataient le mythe de Dionysos, constituaient un rite religieux important du culte de celui-ci. Le chant faisait également partie de la vie des femmes. Durant l’époque romaine, la musique a été reléguée à une place moins importante malgré le rôle qu’elle jouait dans la vie des Romains.

Les Grecs faisaient usage d’un large éventail d’instruments de musique. Cependant, les instruments les plus populaires et les plus joués étaient l’aulos et la lyre. Cette dernière se formait d’un cadre en bois sur lequel étaient fixées des cordes d’épaisseurs différentes, rendant chacune un son. Le cor, la cymbale et le tambour, quant à eux, étaient moins répandus.

Peu nombreuses sont les partitions musicales grecques qui nous sont parvenues. Le patrimoine musical grec s’est prolongé jusqu’à la civilisation romaine. De même, il a influencé l’Eglise des premiers temps. 


Ces informations sont sujettes à modification ou mise à jour en réponse aux exigences de la recherche continue.

Bibliographie
  • "Music and Musical Instruments". In Encyclopedia of Ancient Greece and Rome, edited by Carroll Moulton. Vol. III. New York: Simon & Schuster Macmillan, 1998.
Découvrez les collections du Musée