عربي English
Œuvres choisies

Vase portant les traits de Bès

Vase portant les traits de Bès
© Musée des Antiquités de la BA / M. Mounir


vitrine 34

Vase portant les traits de Bès

Catégorie :
Récipients, vases, vaisselles et autres, récipients, récipients en forme de figurines
Date :
Époque pharaonique, Époque tardive (664-332 av. J.-C.)
Lieu de découverte :
Basse Egypte, Alexandrie, Ile de Nelson
Matière(s) :
Matière fabriquée, terre cuite
Hauteur :
12,5 cm;
diamètre :
8,5 cm
Salle :
Collection de l'Ile de Nelson, vitrine 34


Description

Vase portant les traits de Bès.

Les ornements appliqués

La technique de poser des éléments ornementaux sur la surface extérieure du vase, généralement réalisée avant la cuisson de celui-ci, a été employée par intermittence depuis l’Antiquité puis est devenue plus courante durant la deuxième période intermédiaire (1650-1550 av. J.-C.). Ces éléments étaient fabriqués manuellement ou obtenus par moulage. A compter du Nouvel Empire (1550-1069 av. J.-C.), ont commencé à paraître des vases portant, sur les bords, des petits visages irréguliers, réalisés par moulage ou façonnés manuellement. Il en est de même pour les bras sur le col du vase et sur sa partie supérieure. Les vases du dieu Bès de cette époque, représentant sa tête uniquement, qui ressemble à celle d’un lion à crinière, ou sa tête de dieu et son corps de nain, sont les plus fins de point de vue ornemental. Plusieurs techniques appliquées, variant entre coloriage et façonnage, étaient employées. La fabrication des vases portant les traits de Bès s’est poursuivie durant la troisième période intermédiaire (1069-664 av. J.-C.) et la Basse Epoque (664-332 av. J.-C.).


Ces informations sont sujettes à modification ou mise à jour en réponse aux exigences de la recherche continue.

Bibliographie
  • Hope, C. A. Egyptian pottery. Aylesbury : Shire, 1987.
Découvrez les collections du Musée