عربي English
Œuvres choisies

Filtre de gargoulette aux motifs floraux et végétaux

Filtre de gargoulette aux motifs floraux et végétaux
© Musée des Antiquités de la BA / M. Mounir

autre(s) angle(s)

vitrine 32

Filtre de gargoulette à motifs floraux et végétaux

Catégorie :
Récipients, vases, vaisselles et autres, filtres à gargoulettes
Date :
Époque islamique (641-1517)
Lieu de découverte :
inconnu
Matière(s) :
Matière fabriquée, terre cuite
diamètre :
6 cm
Salle :
Antiquités islamiques, vitrine 32


 Les filtres de gargoulettes

Le filtre de gargoulette est la partie reliant le col de la gargoulette à sa panse. Il est destiné à réguler le débit de l’eau et à éviter l’infiltration d’impuretés ou d’insectes. Les filtres de gargoulettes sont ornés de décors ajourés, percés par l’artisan afin de réaliser des motifs géométriques, végétaux, animaliers et calligraphiques.

Il a été noté que les ornements des filtres de gargoulettes dans l’ensemble du monde islamique n’avaient pas connu le même essor qu’en Egypte. 

Les potiers égyptiens ont excellé dans la décoration des filtres de gargoulettes en formant des motifs calligraphiques, anthropomorphes et zoomorphes, outre les différents motifs géométriques. Le reste de la gargoulette restait cependant sans émail ni décoration.

Certains filtres de gargoulettes portaient des inscriptions coufiques magnifiquement réalisées. Ces inscriptions ne constituaient pas, la plupart du temps, des éléments décoratifs, mais représentaient plutôt des prières, telles que « Celui qui est patient, parviendra à bout », « Celui qui est pieux, est récompensé », « Puissiez-vous vivre heureux avec eux » et « Contente-toi de peu et tu garderas ta dignité ».

Pierre Olmer s’est intéressé à l’étude des filtres de gargoulettes et a tenté de les classer par thèmes en fonction de la précision des dessins et des procédés de fabrication. Il a attribué les filtres aux à motifs simples et irréguliers à l’époque des Tulunides et ceux à motifs animaliers et aviaires à l’époque fatimide. Quant à l’époque des Mamelouks, il lui a attribué les filtres à motifs géométriques fins ainsi que ceux portant des symboles figurant sur d’autres vestiges mamelouks.

Les gargoulettes

Les gargoulettes sont un récipient en terre cuite, non émaillé d’habitude et destiné à contenir et à rafraîchir l’eau dans les régions orientales, notamment en Egypte. Elles étaient rarement couvertes de glaçure maintenant l’eau à sa température ambiante. Le cas échéant, elles s’utilisaient en hiver. 

 


Ces informations sont sujettes à modification ou mise à jour en réponse aux exigences de la recherche continue.

Bibliographie
  • زكي محمد حسن. فنون الإسلام. القاهرة: مكتبة نهضة مصر، 1948.
  • أبو صالح الألفي. الفن الإسلامي. القاهرة: دار المعارف، 1969.
Découvrez les collections du Musée