عربي English
Antiquités du chantier de la Bibliotheca Alexandrina

Tête d’une reine
© Musée des antiquités de la BA / C. Gerigk Christoph Gerigk

Présentation du departement

Les trouvailles des excavations de la Bibliotheca Alexandrina représentent l’une des collections les plus importantes abritées par le Musée des Antiquités. Elles reflètent le niveau artistique de qualité ainsi que la nature de la vie quotidienne des époques hellénistique, romaine et byzantine. Déterrées à l’emplacement même de la BA lors des travaux de fondations, ces pièces maîtresses constituent le noyau de la collection étant ultérieurement étoffée par d’autres éléments provenant de divers musées égyptiens.
La section compte 111 objets, à la tête desquels viennent se placer de surprenants parterres de mosaïque remontant à l’époque hellénistique, probablement conçus pour la décoration des palais royaux érigés dans la région.

La Nouvelle Bibliothèque d'Alexandrie

Au centre du quartier royal de la ville antique, presque en face de la statue «Louchias», l’actuel Péninsule de Silsilah, et sur un terrain de 85 000 m2 appartenant à l’Université a été construite la Bibliotheca Alexandrina sur les ruines de l’ancienne Bibliothèque qui fut considérée comme un foyer intellectuel, un institut de recherche et le noyau de l’ancienne Université d’Alexandrie.

En 1993, le travail du comité de supervision archéologique au chantier de la Bibliothèque d’Alexandrie commence. Des pièces architecturales sont découvertes mais non pas dans leur emplacement initial dans le déblayage Les puits de fouillement révèlent la présence de vestiges archéologiques appartenant à l’époque hellénistique.

Cette collection est à l’origine du musée des antiquités de la Bibliotheca qui regroupe un grand nombre de pièces archéologiques, apportées des différents musées égyptiens, à fin de compléter l’exposition du musée qui représente les différentes civilisations qui se succédèrent en Egypte, depuis l’Epoque pharaonique jusqu’aux époques copte et islamique, passant par les époques grecque, romaine et hellénistique. Le musée renferme également une collection des vestiges engloutis importés du port Est et d’Aboukir.

Le musée des antiquités de la Biliotheca Alexandrina est exclusivement le premier musée au monde situé dans une bibliothèque qui soit de cette importance, et où est exposée la première collection de vestiges engloutis.

 

Articles en relations:

 L'époque hellénistique cliquez ici

 L'ancienne cité d'Alexandrie cliquez ici
 

Découvrez les collections du Musée